Du 10 au 19 septembre 2018, la ferme expérimentale de Derval a accueilli la société SITIA pour travailler sur le désherbage robotisé dans une parcelle de maïs implantée le 20 aout dernier. Ce travail est réalisé dans le cadre du challenge ANR-ROSE. Quatre consortiums de recherche seront évalués sur des solutions numériques de détection d’adventices et de plantes d’intérêts et d’action automatisée de désherbage. La ferme expérimentale de Derval avec la CAPDL (Chambre d’Agriculture des Pays de Loire) est partenaire du consortium ROSEAU porté par la société SITIA de Bouguenais, concepteur du robot. L’équipe ROSEAU comprend aussi l’ESIGELEC de Rouen (autonomie robotique), AGROSUP Dijon (écoles d’ingénieurs) sur la partie imagerie et détection de plantes et la CRAB (Chambre Régionale d’Agriculture de Bretagne) pour la partie légumière. Le projet a une durée totale de quatre ans avec un rythme d’une rencontre par an pour chaque consortium. Les solutions technologiques sont évaluées sur le site de la station de l’IRSTEA (institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture) de Montoldre dans l’Allier. Une première campagne d’évaluation a lieu en octobre 2018 sur des cultures de maïs et de haricots, implantées spécialement pour le challenge. Ce projet est financé par l’ANR (Agence nationale de la recherche), établissement public ayant pour mission de contribuer au développement des sciences et technologies et les interactions entre les acteurs publics et privés de la recherche.
Marc Fougère, responsable de la Digiferme de Derval